5G : sur la ligne de départ, les opérateurs montrent les muscles.

Free a donné le coup d’envoi de la partie, en présentant une offre sans hausse des tarifs par rapport à ses forfaits 4G. En entendant la nouvelle, ses concurrents n’ont pas dû rire, même si cela était attendu. Free revendique…

5G : sur la ligne de départ, les opérateurs montrent les muscles.

Source

0
(0)

Free a donné le coup d’envoi de la partie, en présentant une offre sans hausse des tarifs par rapport à ses forfaits 4G.
En entendant la nouvelle, ses concurrents n’ont pas dû rire, même si cela était attendu. Free revendique aussi d’être l’opérateur disposant aujourd’hui du plus grand réseau 5G de France : « C’est près de 40 % de la population qui est déjà couverte », clame-t-il dans un communiqué. L’observatoire de la 5G lancé, mercredi 16 décembre, par l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse, le gendarme des télécoms, lui donne en partie raison : avec 5 300 sites 5G, Free arrive largement devant Bouygues Telecom (1 344), Orange (646) et SFR (97). Mais, précise l’institution, « Free Mobile se distingue par l’usage de la bande 700 MHz », qui ne fournit pas les meilleurs débits. Avec seulement 221 sites équipés en bandes de 3,5 GHz – qui permettent à la 5G de délivrer toute sa puissance – Free est devancé par Orange (475).

0 / 5. 0